ÉGLISE Saint-Laurent

MONT-D'ASTARAC

MASSEUBE

peinture mtastar0.jpg
titre mda.jpg

ENTRÉE 15€

"Bien portée par une excellente diction, la langue sophistiquée, mi-prose, mi-vers, de ce xviiie siècle pétri d’esprit et de malice, devient d’une parfaite clarté et fait mouche. La virtuosité et la sensibilité des musiciennes fait le reste et se marie à la perfection à cet univers qui, à trois siècles de distance, nous parle de sujets qui n’ont en fait rien perdu de leur actualité.
Alors que vous aimiez ou non la musique baroque, que le xviiie siècle vous soit proche ou totalement étranger, si elle passe près de chez vous, ne manquez pas cette petite récréation atypique très réussie d’une heure dont l’humour élégant et la subtile humanité ne manqueront pas de vous séduire et de vous enchanter."
Frédéric NORAC - musicologie.org

Ensemble la Française

Le dialogue est une forme reine du XVIIIème siècle

Le dialogue est une forme reine au 18ème siècle.
Ce succès s’explique par l’accord d'une forme et d’un projet philosophique, l'alliance d'une pensée et d'un style, d'une « matière et d'une manière » selon les mots de Descartes.

Cette matière littéraire et musicale du 18ème siècle est d’une actualité déconcertante : de l’émotion des sonates de Boismortier aux réflexions sur l’amour et le mariage, en passant par le règne des opinions faciles préférées à l’âpre vérité, ces dialogues s’adressent à notre esprit et à nos sens encore aujourd’hui.

La manière du 18ème siècle, dans la forme et le vocabulaire, rencontre, elle, une mise en scène résolument contemporaine : quatre interprètes incarnent tour à tour des allégories symbolisées à l’aide d’accessoires, dans un esprit de troupe qui efface la traditionnelle frontière entre musiciens et comédiens, remplacée par un véritable dialogue artistique.

Avec un goût partagé pour les formes originales et pluridisciplinaires, la flûtiste Aude Lestienne et la metteuse en scène Florence Beillacou bousculent nos idées reçues sur l’époque baroque et invitent à une réflexion joyeuse et sensible.